Bienvenue sur notre territoire…

MICHEL ROSSI *** Local Caption *** GERARD BALDOCCHILa commune de Ville di Pietrabugno (E Villé), se caractérise par une totale mixité rurale et urbaine, et reste à l’entrée nord de Bastia, ce territoire par lequel on découvre une agglomération dont l’empreinte historique est toujours visible, avec Toga comme frontière, en limite avec la ville capitale économique de la Corse, son port et ses quartiers de la place Saint Nicolas qui s’offrent au regard du visiteur.

Plus haut , sur les contreforts, et dès l’approche de l’Annonciade ou du quartier Giambelli, commence le territoire di « E Ville », qui tire sans doute son appellation des villas qui pouvaient autrefois parsemer la zone collinaire habitée de jardins maraichers et des moulins à huile ou à grain de la vallée du Fango. Vestiges que l’on peut discerner sur des gravures anciennes ou sur de vieux plans cadastraux tel que le fameux « Plan Terrier » de 1773.

Le premier palier rural se situait alors à l’ancienne carrière de « I Teghjali » , à présent occupée par des immeubles d’habitations.

Plus haut, « Villé-Villages » commençait à Casevecchie et finissait à Alzeto après avoir traversé Astima et Guaitella, où se situent la mairie, l'école, et l’église Santa Lucia récemment restaurée. L’imposant édifice que l’on voit de très loin domine Bastia et la proche plaine orientale.

Après l’ouverture de la « Strada Santa Lucia » dans les années 70, d’autres quartiers sont nés (Mucchitana, Les Oliviers, E Coste, Alti di Luce…) donnant un autre visage à la commune et augmentant sa population.

De même que les hauteurs de Toga - depuis la cité Comte jusqu’au Pietra Serena, du littoral au quartier Palagacciu à partir de l'Hotel Alivi, en passant par les Minelli - ont vu s’implanter de nouveaux immeubles et de nombreuses villas.

L'émergence de ces nouveaux quartiers, a conduit la municipalité à ce que rien ne puisse dénaturer l'existence d'une communauté fidèle à ses racines et à sa nature originelle, notamment dans les hameaux de montagne qui n'ont jamais tourné le dos à leurs traditions et à leur culture, ceci en facilitant l'arrivée de jeunes foyers , comme en témoignent les effectifs et les activités des deux groupes scolaires.

Le Maire

Michel ROSSI